Notre histoire

À propos d’Avery Berkel

Avery Berkel affiche un riche héritage et a toujours été associée aux notions de confiance et d'intégrité. Nous collaborons avec les professionnels de l'industrie depuis 1875 et comprenons la nature changeante de nos marchés, évoluant à leurs côtés afin de fournir à nos clients ce dont ils ont besoin. Notre approche visionnaire s'est accompagnée d'innovations, d'avancées technologiques et d'exploits techniques.

Aujourd'hui, notre entreprise jouit d'une excellente réputation dans le monde entier. Avery Berkel est un nom connu et reconnu à l'échelle mondiale. Personne ne peut se targuer de fabriquer un éventail aussi vaste de produits innovants et de qualité, qui privilégient les besoins changeants des clients. Si nous sommes fiers de jouir d'une telle réputation mondiale, nous restons attachés à nos marchés locaux, que nous continuons de servir de mieux possible.

C'est parce que nos produits ont toujours été d'une formidable précision que nous bénéficions d'une telle notoriété. Prenez n'importe quel aliment ou ingrédient à peser, et nous le pesons.

  • Nous devons cette place privilégiée à nos efforts en termes de technologie et de développement logiciel.
  • Nous proposons un vaste portefeuille de produits destinés à une grande variété d'environnements, allant du petit commerçant indépendant à la grande chaîne de supermarchés.

The Soho Foundry

The Soho Foundry

'Les poids et les mesures figurent incontestablement parmi les plus belles et les plus importantes inventions de l'homme.’

Qu'est-ce qui nous distingue de nos concurrents ?

Aucune autre entreprise ne propose des produits de pesage innovants et abordables d'une telle qualité. Nous sommes animés par un esprit d'innovation et cherchons en permanence à adapter nos produits en fonction des besoins d'un monde en perpétuelle évolution. Ce souci de qualité nous incite à concevoir des solutions de pesage avancées destinées aux métiers de la vente au détail.

À propose de la Foundry

L'année 1996 marquait le bicentenaire de la Soho Foundry et le 100ème anniversaire de l'acquisition du site par W & T Avery, devenu depuis le siège social de Avery Weigh-Tronix et Avery Berkel.

L'histoire de la Soho Foundry reflète l'évolution même de l'industrie : abritant à l'origine une usine de moteurs à vapeur dirigée par Matthew Boulton et James Watt, elle est aujourd'hui le lieu où sont conçus et mis au point les équipements électroniques de pesage les plus avancés au monde.  Si la nature des produits fabriqués a considérablement changé, le site reste un centre d'excellence et d'innovation industrielle.


La Soho Foundry a été officiellement inaugurée le 30 janvier 1796. En 1762, l'industriel Matthew Boulton lança la construction de son usine baptisée Soho Manufactory sur un site situé à quelques kilomètres à peine de l'emplacement actuel de la Foundry. C'était l'une des usines les plus modernes de son époque, et Boulton et son associé John Fothergill y fabriquaient des produits en acier très variés : bijoux, boucles, boutons, articles en métal argenté, etc. Malgré sa réussite évidente, Boulton restait préoccupé par la nécessité de se doter d'une alimentation plus puissante que celle disponible, et ce en exploitant la rivière adjacente pour faire tourner les machines de l'usine. L'une des solutions qu'il étudiait était l'utilisation de turbines à vapeur.

Les origines de la Foundry : Boulton et Watt

Dans le même temps, James Watt, ingénieur de Glasgow, travaillait à la conception d'un moteur à vapeur et parvint à mettre au point un modèle capable de faire tourner des machines rotatives. En 1768, au retour d'un déplacement à Londres, il s'arrêta à Birmingham où il rencontra Boulton, qui lui demanda de le tenir régulièrement informé sur l'évolution de son moteur expérimental. Peu de temps après, l'associé de Watt à Londres, le Dr. John Roebuck, connaissait des difficultés financières. Roebuck devait à Boulton une grosse somme d'argent et l'industriel accepta de prendre des parts dans le brevet du moteur en guise de remboursement des dettes.

En 1775, Watt et Boulton conclurent un partenariat sur 25 ans pour la fabrication de pièces et l'assemblage du moteur de Watt à Soho Manufactory. Ils faisaient payer un supplément aux clients qui achetaient leur moteur, représentant un tiers des économies réalisées en carburant par rapport aux autres moteurs conventionnels. Leurs moteurs suscitèrent un grand intérêt, et les commandes ne tardèrent pas à affluer.

Mais les deux hommes étaient conscients qu'avec l'expiration de leur brevet en 1800, le versement du supplément cesserait ; ils comprirent alors que s'ils voulaient rester dans la course, ils allaient devoir fabriquer et vendre des moteurs à grande échelle. Le site de la Manufactory était inadapté et les machines inadéquates, ils décidèrent donc de faire construire une toute nouvelle usine dédiée à la seule production de moteurs. En 1795, Watt et Boulton firent l'acquisition du terrain pour y ériger leur fonderie et l'usine vit le jour peu de temps après. Le 30 janvier 1796, la Soho Foundry ouvrait officiellement ses portes.

The new Soho Foundry

La Soho Foundry